sources  : CRAPS/ ARS-ARA

Vous trouverez ci-joint le nouvel avis du haut conseil de la santé publique concernant la prise en charge des personnes décédées.
La doctrine a évolué au vue des nouvelles connaissances sur l’agent pathogène COVID-19.
La transmission se faisant par les gouttelettes, les précautions à prendre sont les précautions standards pour tout agent transmis par les gouttelettes.
Ces précautions sont à prendre pour tout défunt, les tests post mortem ne sont pas recommandés.
Les actes de thanatopraxies restent prohibés.
Par contre la toilette mortuaire est réalisée avant la mise en housse mortuaire, le corps peut être présenté à la famille mais doit rester dans la housse. Les membres de la famille ne peuvent toucher le corps, les gestes barrière sont strictement appliqués. Il est rappelé de ne pas oublier l’ablation des appareils avec pile, type pacemakers
Si un impératif rituel nécessite la présence active de personnes désignées par les proches, cela doit être limité à deux personnes au maximum.
Merci de prendre en compte cet avis pour toute prise en charge de défunt.

avis du haut conseil de la santé publique concernant la prise en charge des personnes décédées

 

 

Le CHU  de Grenoble à mis en place un DOCUMENT A DESTINATION DE TOUS LES PROFESSIONNELS DE L’AIDE AU DOMICILE  en cas de décès au domicile 19/03/2020 Elaboré par la MRSI et validé par le RIPIN du CHU de Grenoble  En-cas-de-décès-au-domicile

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.