Avec l’automne, tombent les feuilles et surviennent les premiers coups de fatigue.

Les personnels de santé ne sont pas épargnés. Avec un rythme trépidant, le contact quotidien avec des populations malades, des différences de température à chaque visite à domicile… les infirmiers libéraux sont exposés comme tout à chacun au risque grippal.

Se protéger de la grippe passe par une alimentation équilibrée, une tenue adaptée aux saisons, une bonne hygiène ainsi que la vaccination.

retrouvez le livret destiné aux patients “Mon Infirmier me conseille” portant sur la Grippe.

Téléchargez le livret patient  A5 nov 2017 V4

Commandez le livret patient

La vaccination est une des missions ordinales des infirmiers libéraux

La campagne 2018/2019 a été lancée le 6 octobre.

Les personnes identifiées fragiles ont reçu un courrier les invitant à se procurer le vaccin gratuitement.

Depuis la fin de l’été, les infirmiers libéraux d’Auvergne Rhône-Alpes se mobilisent pour la campagne de vaccination antigrippale.

Formés, expérimentés et au plus près des patients, les infirmiers libéraux n’ont de cesse de défendre une vaccination en toute sécurité.

La vaccination est une mission ordinale qui s’inscrit dans la promotion de la santé publique.
Découvrez comment envoyer vos bons de vaccination anti-grippale par la messagerie sécurisée MonSisra 

Bien que laissée au libre choix de chaque professionnel, l’Ordre Infirmier rappelle que la propre vaccination du personnel de santé protège les patients dont il a la charge y compris ceux qui ne peuvent l’être. Se faire vacciner permet également d’éviter les possibles complications de la grippe.

Les professionnels de santé ont reçu un courrier les invitant à se faire vacciner.

La vaccination est prise en charge à 100 %.

Plus ceux-ci seront vaccinés, meilleure sera la couverture vaccinale en général. A ce jour, seuls 26 % des professionnels de santé se vaccinent contre la grippe saisonnière dont un quart de médecins.

« Véritables ambassadeurs de santé publique, il est temps chers collègues, d’accorder nos actes, en matière de vaccination antigrippale, à notre discours.» Lucien Baraza, Président URPS Infirmiers Auvergne Rhône-Alpes.

 

Rappelons que le vaccin anti-grippe est protecteur 15 j après l’injection. #HiverSansGrippe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.