Des chercheurs de l’Université d’Uppsala (Suède) ont découvert de nouvelles vertus aux bactéries lactiques. Elles auraient des propriétés permettant d’accélérer la fermeture des plaies. Ainsi, par voie de conséquence, elles réduiraient les traitements antibiotiques et les grandes quantités de pansements.

Avec l’augmentation de la résistance aux antibiotiques, le vieillissement de la population, l’importance des maladies chroniques comme le diabète, les résultats encourageants de l’équipe scientifique permettent d’entrevoir une nouvelle alternative.

Lire l’article complet (en anglais) http://urlz.fr/7u2U

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.