source :   – Par France Bleu Saint-Étienne LoireFrance Bleu Pays d’AuvergneFrance Bleu Isère

C’est un dispositif qui a été mis en place dès le 6 avril dans la Loire lors de la première vague de Covid. Désormais le service infirmier d’orientation se régionalise à l’initiative de l’URPS Auvergne-Rhône-Alpes.

Les infirmières libérales de la région Auvergne-Rhône-Alpes mettent en place le service infirmier d’orientation pour faire face à la deuxième vague de coronavirus.  Un système créé au printemps dernier dans la Loire et qui va être étendu à l’ensemble de la région.

Plus de 13.000 infirmières libérales en Auvergne-Rhône-Alpes

Une infirmière coordonnatrice prend en charge la demande pour un contact plus rapide auprès des infirmières libérales de proximité. Une coordination de la chaîne de soins qui permet d’être plus efficace selon l’URPS Aura à l’initiative de ce projet.

Une plateforme est déjà en place depuis début avril à Saint-Chamond. En fin de semaine doit être installée une deuxième plateforme téléphonique à Clermont-Ferrand. La troisième sera créée à Annecy dans trois semaines. Il y a 13.500 infirmières libérales en Auvergne-Rhône-Alpes, 1.500 dans la Loire.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.