Publication - stratégie de santé

HAS : décision d’agir afin de limiter la perte d’autonomie des personnes âgées hospitalisées

Avec une fiche d’organisation des parcours, elle liste une série d’actions à mettre en place pour prévenir et lutter contre la dépendance iatrogène. L’organisation des services est notamment visée.

La Haute Autorité de santé (HAS) s’associe avec le Conseil national des professionnels de gériatrie (CNPG) pour développer la prévention de la dépendance iatrogène liée à l’hospitalisation des personnes âgées de plus de soixante-dix ans. La dépendance iatrogène englobe l’ensemble des facteurs de perte d’autonomie liés aux modalités de soins et à l’environnement hospitalier. Dans un document préconisant des points clés dans l’organisation des parcours, la HAS détaille la stratégie et les actions que les établissements devront mettre en œuvre, et inscrire dans leur projet d’établissement, dans les services accueillant des personnes âgées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.