Vous avez passé l’après-midi à la piscine ou dans un milieu très humide. Vous constatez des irritations voire des écorchures. Vous n’êtes cependant pas concerné par les dermatites dont nous allons parler dans l’article.

Certaines maladies, l’incontinence, l’obésité ou un handicap ont aussi pour conséquence d’entraîner des inflammations de la peau. Au contact prolongé de l’urine, des selles, de sueur, de salive, de mucus ou d’exsudat de plaie, la peau se détériore. Les plaies sont douloureuses et peuvent entraîner des complications inutiles.

 

Quelques conseils pour soigner et éviter les dermatites

Améliorer l’hygiène réduira dans un premier temps l’inconfort : nettoyer plus rapidement la peau, changer le linge ou les protections souillées.

Pour la peau, privilégier les formules avec un pH équilibré et sans rinçage afin d’éviter de nouveaux frottements.

Une fois la peau propre et séchée, il est préférable d’appliquer une crème protectrice.

Il est recommandé d’utiliser des crèmes émollientes qui maintiendront l’humidité dans l’épiderme en réhydratant les cellules cornées.

Un protocole simple : détersion – hydratation – protection pour une guérison et une prévention des lésions.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.