Infirmière libérale remplaçante. J’ai étais contaminé par le Covid au tout début du mois de mars avant  le confinement ,  à cause du manque de moyens.

 

Malgré la fatigue, physique et psychologique,( les symptômes difficiles, nos familles touchée), j’ai repris le travail après mes 14 jours d’arrêt. J’ai priorisé les patients avant ma propre  santé et je ne pouvais pas laisser ma collègue gérer cette crise seule .

A ce jour des aides pour la perte du chiffre d’affaire son attribuer aux infirmières titulaire et il n’y a rien pour les remplaçantes. Je trouve ça honteux car nous avons étaient tout aussi présent sur le terrain et heureusement qu’on était là pour assurer la continuité des soins .

Très peu de reconnaissance pour les infirmiers libéraux, mais absolument rien pour les remplaçants. Aucune considération pour notre statut. Pour moi c’est une dévalorisation du statut de remplaçante.

Depuis plusieurs mois nous essayons de nous associer avec ma collègue mais la ville ( bourg de péage ) dans laquelle elle a son cabinet est un secteur fermée donc nous ne pouvons pas.

 

Je reste remplaçante non par choix mais par décision de la CPAM . Et à ce jour je suis très déçu du manque de reconnaissance qu’on peu porter à des Infirmier libéraux remplaçants. Nous avons pris des risques , nous avons su gérer la crise, se procurer du matériel par nos propre moyens. Pour qu’on me réponde que je suis seulement remplaçante .

 

Je ne sait plus quoi penser ni quoi faire pour qu’on arête de dévaloriser les remplaçantes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.